FAQ

Touts les réponses aux questions les plus fréquentes.

Rachat / travaux

Quel est le prix d'achat du Bateau Ivre ?

Le CA de la SEMIVIT a voté le 24 juin l’acceptation de l’offre du collectif de 270 000€

Avec la licence ?

La licence spectacle est un agrément attribué selon certains critères à une personne physique (en général, le représentant légal de la structure)

Quid du matériel ?

Seuls les murs sont à la vente. Nous devrons donc acquérir du nouveau matériel.

 

Quel est le montant des travaux de rénovation ?

L’ultime version du chiffrage des travaux propose une première étape autour de 450 000 € (comprenant la remise aux normes).

Quelle est la part apportée par le collectif ?

Le collectif est là pour défendre, construire le nouveau projet et prévoir le montage juridique adapté.  L’association Ohé du Bateau, au terme de la future souscription, se transformera en SCIC Ohé (Société Coopérative d’intérêt Collectif). Après, chacun des membres du collectif pourra devenir associé (démarche individuelle) dans le projet de la SCIC comme investisseur.

Souscription

Que se passera-t-il en cas d’échec de la souscription?

Les parts sociales seront restituées à chacun à la hauteur de son engagement. Cette levée de fonds est bloquée sur un compte bancaire dit de « SCIC en formation ».
C’est pour cette raison que nous vous demandons de nous transmettre un RIB afin de pouvoir vous rembourser rapidement.

Le placement d’argent dans la SCIC Ohé est-il sûr?

L’objectif est bien sûr de parvenir à faire d’Ohé une structure stable et pérenne, destinée à contribuer longtemps à l’ambition d’une Distillerie culturelle à Tours. Néanmoins, souscrire au capital social de la SCIC Ohé est avant tout un acte militant et inclut un risque financier, comme toute prise de part sociale dans le capital d’une Société Anonyme.

La future salle de spectacle

La future salle pourra-t-elle accueillir des concerts de musiques amplifiées ?

Oui, le futur Bato sera équipé d’une sonorisation adaptée à la salle.

La coopérative SCIC

Êtes-vous accompagnés par un juriste, un comptable ou autre structure d’accompagnement à la reprise ?

Oui, nous nous sommes rapprochés de juristes, experts comptables, banquiers, chef d’entreprise, architecte. Nous sommes suivi par le réseau des Scop (Union régionale des coopératives) pour le montage de la SCIC, nous sommes aussi en contact avec un notaire.

Qui êtes-vous ?

Artistes, journaliste, graphistes, écrivains, administrateurs de compagnies et d’associations culturelles. Mais aussi des adhérents du Bateau Ivre, des militants associatifs et politiques, des banquiers, comptables et chefs d’entreprise…

Il y a-t-il un compte ou une association ?

L’association Ohé du Bateau a été créée en 2011… Un compte bancaire bloqué dit de « SCIC en formation » a été créé en janvier 2016 à la Caisse d’Epargne spécialement pour la campagne de souscription publique.

En cas de mauvaise gestion, ou de déficit de la coopérative, les sociétaires peuvent ils être responsable ?

La responsabilité des associés est limitée à leurs apports en capital comme dans toutes SARL, SA ou SAS.
La responsabilité financière des associés est limitée au montant de leurs apports respectifs.
Les associés ne sont tenus au passif sociale que dans la limite du montant de leurs apports. Les dirigeants sont, comme dans toute société, responsables de leurs fautes de gestion.