SCIC Ohé – Société Coopérative d’Intérêt Collectif

Le collectif Ohé du bateau a fait le choix de la forme juridique la plus appropriée à ses valeurs. De forme privée et d’intérêt public, le statut SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) réinvente l’entreprise et le rôle de ses acteurs, qui construisent et gèrent ensemble un projet commun. Il s’inscrit dans le courant de l’économie sociale et solidaire, système économique qui place l’homme, et non le capital, au cœur du projet.

 

Qu’est ce qu’une SCIC ?

scic_1

Une personne  = 1 voix


Une structure démocratique où les sociétaires s’engagent et décident ensemble


Chaque voix est nominative.


Personnes physiques et organisations décident ensemble selon un modèle démocratique,  transparent et citoyen.

scic_3
  • Mise en réserve des bénéfices pour réinvestir dans le projet et garantir son indépendance, sa pérennité et sa non-lucrativité.

  • Logique de développement local et durable.

scic_2

La forme juridique de la SCIC se distingue par :


  • son objet social, qui intègre obligatoirement un volet économique et un volet d’utilité sociale.

  • son multi-sociétariat, qui est ouvert à toute personne privée ou morale de droit privé comme de droit public.

Les objectifs de la SCIC Ohé!

La SCIC Ohé fixe plusieurs objectifs pour ses sociétaires (acteurs culturels, associations culturelles, artistes, citoyen-public, public-population, entreprises, collectivités) :


  •  Acheter et ouvrir cette salle de diffusion culturelle et artistique à proximité du centre ville de Tours

  •  Élaborer avec ses sociétaires un projet culturel et son fonctionnement en associant les savoirs-faire et les activités respectives de ceux-ci. En effet pour que cette salle soit dédiée à la diversité culturelle et artistique, représentative de celle-ci, la SCIC propose à ses sociétaires des tarifs locatifs très avantageux, permettant à chacun d’organiser et de programmer (cf. grille tarifaire prévisionnelle en date du 10 février 2016).

  • Développer une activité commerciale autonome et indépendante avec la mise en place d’un café culturel 5 jours sur 7 qui donnera à cette salle la dimension d’un véritable lieu de vie et de création (hors programmation), un espace de rencontres multiples et de croisements pluridisciplinaires, une zone d’échanges esthétiques et de débats thématiques…

  •  Mobiliser pour décloisonner disciplines artistiques entre elles, et acteurs culturels et artistiques entre eux.

  •  Tisser des liens et créer des « passerelles » associatives autour de l’appropriation de cette salle (mise en réseau des sociétaires)

  •  Prendre soin des publics variés avec l’exigence de participer à l’intérêt général et de rester bienveillant au développement des valeurs de l’éducation populaire et de l’économie sociale et solidaire.

  • Investir dans un lieu transmissible de générations en générations, d’acteurs culturels en acteurs culturels, dans cette volonté collective de coopérer pour l’expression de la diversité culturelle et artistique.

Fonctionnement de la SCIC Ohé!

La SCIC est dirigée par un conseil d’administration (CA)– composé de 18 personnes élues en assemblé générale par les sociétaires et répartie en catégorie de coopérateur nommé collège.

Les membres du « CA » sont bénévoles.

ca

Le nombre de représentants du collège citoyens / Usagers (8 membres) sera le plus élevé suivi du college des associations (6 membres) afin de rendre compte de l’esprit de la coopérative et de la volonté de faire participer au maximum les citoyens.

Le collège représentant les salariés de la SCIC collège ainsi que le collège « collectivités locales » auront 1 membres chacun.  Enfin, le collège représentant les entreprises et comités d’entreprise aura 2 membre au Conseil d’Administration.