Lecture en cours :

Retour sur la décantation du 28 nov

Retour sur la décantation du 28 nov

1er temps : Restitution

Restitution des différentes grands temps forts/ chantiers menés par les différents référents lors de la 1°distillation avec en toile de fond des photos et les derniers vidéoclips réalisés (distillation http://vimeo.com/80394017  et Les 906 collés http://vimeo.com/80499750)

http://distillerieculturelle.com/index.php?page=photos

Une synthèse du Président Franck Mouget :
-Nous avons réussi notre démonstration lors de la 1 distillation, ce « crash test » est une réussite. Nous n’avons plus rien à prouver du coté participatif/culturel/citoyen. Le projet de « Distillerie culturelle »tient la route et ne demande qu’à se développer.
-Aucune réponse du coté de la Mairie, rien si ce n’est l’annonce une semaine plus tard de la création au Sanitas d’une grande salle de 1000 places pour des mariages, des deuils, des spectacles, une stratégie électorale pour tenter d’opposer ces 2 projets, ces 2 quartiers Velpeau/ Sanitas. Ne tombons pas dans le piège d’opposer ces 2 projets, ces deux projets sont nécessaires et correspondent à des besoins différents de la population tourangelle. Ce projet ne correspond pas à la politique culturelle du Sénateur-Maire-Président d’agglo.
-Impossibilité de refaire une seconde distillation sur les mêmes bases, tout simplement parce que l’on ne peut pas demander tout le temps à des artistes/techiciens/structures professionnelles de ne pas être rémunérés normalement pour leur production de richesses. Le bénévolat ne peut concerner que les citoyens qui participent aux différents labos/chantiers ou qui ont des pratiques artistiques amateurs dans le noble sens du terme, place importante évidemment dans cette distillerie, il ne peut être qu’exceptionnel pour les professionnels.
-Nécessité de poursuivre notre structuration économique pour pouvoir continuer à se développer, à assumer a minima certaines taches administratives inhérentes à la gestion de 500 adhérents, 7 Labos, la communication, la recherche de financement etc…Nous en revenons donc l’aspect économique et surtout financier du projet toujours sans solutions dans les conditions actuelles.

2ème temps : Et maintenant ?

quelle suite donnée à cette 1° distillation/ création de la Distillerie/ gestion de la salle du Bateau Ivre.
Franxx est bailloné pour pouvoir laisser la salle s’ exprimer.. L’ensemble des points de vue possible a été évoqués pendant une bonne heure, une trentaine d’interventions:
– continuons quand même une seconde distillation comme pour la 1°
-communiquons mieux
-retravaillons le projet économique et financier
-retravaillons le dossier des travaux
-laissons tomber les politiques qui ne servent à rien
-recherchons des sources de financements participatives via Internet
-adressons nous encore aux syndicats, aux comités d’entreprises, aux collectivités locales pour le financement
-faisons une action politique forte d’occupation du Bateau
-faisons une action publique de manifestation pour interpeller encore le Maire/Roi
-occupons la Mairie de Tours
-laissons tomber le Bateau Ivre (trop cher et un boulet) et recherchons un autre lieu pour la distillerie
-créons une liste citoyenne aux élections municipales
-convergeons avec les revendications des Studio
-écrivons un texte à soumettre aux différentes listes pour les municipales

Bref, tous les cas de figure ont été revisités pour buter quand même sur 3 choses qui font quand même consensus:
-nous avons un problème de financement pour nous développer.
-il y a une élection importante dans 4 mois
-la distillerie culturelle doit continuer son cheminement et les labos doivent se réunir en invitant les nouveaux adhérents

3° temps de la soirée : le constat politique

-Le pouvoir local actuel a tout à fait une autre politique culturelle basée sur des grandes institutions et sur un contrôle politique vertical qui ne correspond pas du tout à la teneur de notre projet.
-Il y a un renouvellement du pouvoir dans 4 mois, comment agir pour imposer une autre politique culturelle? (qui dépasse le seul petit dossier du Bateau).
-Convergence avec le projet des studios et plus généralement sur la façon de gouverner la ville, de mieux tenir compte des citoyens une fois l’élection passée…
-Vote très majoritaire  sur l’idée d’écrire un texte commun à soumettre aux différentes listes candidates
-Vote très majoritaire pour organiser une action publique (sans précision) de grande taille avant les municipales

A suivre !


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *