Lecture en cours :

Renforçons les « maillons » ...

Renforçons les « maillons » de la chaîne du 6 décembre 2014

40 - Ohe du Bateau - Chaine Humaine - 06122014 © Benjamin Dubuis 2014

Le 6 décembre nous étions 500 à manifester notre attachement à cette salle mythique qu’est le Bateau Ivre.
Il nous faut maintenant aller plus loin, être plus précis, être toujours plus ouverts et à l’écoute…. Le Collectif Ohé du Bateau propose aux « acteurs » de la vie artistique et culturelle locale de compléter un questionnaire. Ce questionnaire a pour objectif de recueillir des informations chiffrées concernant les besoins auxquels pourrait répondre la salle du Bateau Ivre. Au delà, il s’agit de faire remonter les avis, attentes et volontés d’implication d’acteurs culturels et militants Tourangeaux autour du projet.

Si vous êtes concernés, si vous souhaitez participer activement, répondez au sondage en cliquant sur :
https://sondage.comptoir.net/352797/lang-fr

LE MODE D’EMPLOI :
Nous avons répertorié toutes les structures potentiellement concernées.
Pour ces structures, deux cas de figure se présentent :

– Un membre du Collectif vous contactera pour discuter du questionnaire et le remplir avec vous
– Vous êtes à même de le compléter directement… Une fois rempli, vous cliquez sur « envoyer ». Et hop, ça part automatiquement ! Attention veillez à répondre à toutes les questions avant d' »envoyer ».

Vous soutenez le Collectif à titre individuel. Vous connaissez une structure qui peut  être intéressée et susceptible de remplir le questionnaire. Vous pouvez alors relayer, transmettre ou « dénoncer » en donnant les coordonnées de la structure pour prendre contact.
Si vous avez besoin d’infos complémentaires, vous pouvez joindre :
– Franck MOUGET  : 06 81 64 94 52
ou – Malvina BALMES : 06 37 06 97 33


  1. Debout Thierry

    11 février

    Pas vraiment envie de verser mon écot au modèle de l’ivresse connu à l’usage pour mener au naufrage.

    S’il s’agit de renouer confiance entre art et gens, pourquoi ne pas essayer ‘Le Bateau Sobre’ ? Les feux de la rampe seraient-ils à réserver à l’ivrognerie, à un sobriquet d’haleines qui s’enflamment au briquet ?

    Pffou, qui voudra placer d’ailleurs ses billes dans une sébille ?
    Le Bateau Ivre a coulé, qu’il reste au fond.

    Taquinement votre 😉

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *