Pour un nouveau Bateau

Logo collectif

La coopérative

Le projet unique d’une salle de spectacle avec une jauge modérée de 300 spectateurs, accessible à toutes les associations et compagnies, ouverte à tous les arts, gérée sous une forme coopérative avec l’implication des sociétaires au sein de « Laboratoires ».

Le futur Bato

Le « Nouveau Bato » ne sera pas dédié à un seul champ artistique, l’agglomération tourangelle étant dans ce domaine particulièrement bien dotée en matière d’infrastructures culturelles spécifiques, mais sera un lieu pluridisciplinaire au service de la population tourangelle .

Le « Nouveau Bato » sera un lieu de vie, d’arts, de cultures et d’éducation populaire, un lieu d’amateurs au sens étymologique du terme (un lieu de citoyens qui aiment la culture et qui veulent être attentifs à sa diversité), un lieu de rencontres où tous les publics peuvent venir librement sans complexe.

La SCIC souhaite développer une activité commerciale autonome et indépendante avec la mise en place d’un café culturel 5 jours sur 7 qui donnera à cette salle la dimension d’un véritable lieu de vie et de création (hors programmation), un espace de rencontres multiples et de croisements pluridisciplinaires, une zone d’échanges esthétiques et de débats thématiques.

Personnels  :

Il est prévu dans l’étude prévisionnelle que la structure fonctionne avec trois salariés à temps partiels :
– un coordinateur administrateur (1/2 temps)
– un régisseur général (accueil et accompagnement technique, secrétariat, café culturel) 24h/semaine
– un salarié café culturel (24h/semaine – option CIE possible)
La forme juridique de la SCIC permet de fonctionner également avec des bénévoles.

Programmation :

La programmation sera multidisciplinaire, proposée par les différents « Laboratoires » de la coopérative ou par des structures (sociétaires ou pas) qui loueront la salle La programmation sera coordonnée par le coordinateur de la salle qui sera responsable de la gestion les demandes de location de sociétaires.

Nous avons cherché un mode de fonctionnement adapté à la participation des sociétaires de la SCIC Ohé. Les grandes lignes du futur fonctionnement se fixent pour objectif de pérenniser une «Distillerie Culturelle» véritable laboratoire pour l’expression de la diversité des arts et de la culture.

Début janvier 2016, l’association Ohé du Bateau a constitué une équipe de Maitrise d’œuvre afin de mener a bien une étude de faisabilité du projet , et son chiffrage.

Présentation de l’équipe de Maitrise d’œuvre  (MOE)

 

> Stéphane Martin // Relevés et études  (Salle de La Pléiade, 37)
> Yves Toulet // Chiffrage des études de Faisabilité

 

Présentation de l »équipe d’Aide à la Maitrise d’œuvre  (AMO)

 

> Luc Baillet // Pathologiste de l’immeuble bâti, thématique amiante, Sapiteur (Usine Thomson, 59 // Tour Montparnasse 75)
> Nadia Sahmi // Chargée de la programmation des questions d’accessibilité  (Philarmonie de Paris, 75 // Théâtre Olympia, 37)
> Guillaume Tripoteau // Chargé de communication visuelle architecturale

 

Le programme Architectural

Rappel des exigences présentes dans le programme architectural présente à l’équipe d’architecte mandaté par le collectif

> Mise aux normes Accessibilité / Sécurité / Amiante
> Création d’un espace plurifonctionnel
> Les activités du « Café Culturel » et de la «  Salle de spectacle »  indépendantes l’une de l’autre
> Enveloppe budgétaire maîtrisée  //  Solution économique
> Atelier / Stockage
> Des loges aux normes PMR

Présentation de l’esquisse architecturale

Rez de chaussé : Avant / Après
046
045

1er étage

048
047

Coupe du Bâtiment : AVANT / APRES

043044

Les ressources de la salle seront basées sur :

///  La location de la salle à ses sociétaires à des tarifs locatifs très avantageux et à des entreprises, associations et autres organismes. (cf. grille tarifaire prévisionnelle ci-dessous)

tarif_location_bato_prevision

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

/// Le développement d’une activité commerciale autonome et indépendante avec la mise en place d’un café culturel 5 jours sur 7 qui donnera à cette salle la dimension d’un véritable lieu de vie et de création. De plus, les recettes  du « café culturel » pourront être en partie reversées aux sociétaires qui louent la salle.

Vous souhaitez en savoir plus, nous vous invitons à vous plonger dans l’étude économique prévisionnelle réalisée avec le cabinet d’expert comptable Adexial (La ville aux Dames)

Telecharger ici

SCIC Ohé – Société Coopérative d’Intérêt Collectif

Le collectif Ohé du bateau a fait le choix de la forme juridique la plus appropriée à ses valeurs. De forme privée et d’intérêt public, le statut SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) réinvente l’entreprise et le rôle de ses acteurs, qui construisent et gèrent ensemble un projet commun. Il s’inscrit dans le courant de l’économie sociale et solidaire, système économique qui place l’homme, et non le capital, au cœur du projet.

6000 parts sociales de la SCIC Ohé à 100 € sont mises en vente du 20 février au 9 Avril 2016 afin de permettre l’achat et la réouverture de la salle.